La technologie FlexiBac secnull

Le système baculovirus/cellule d’insecte est très prometteur pour la production de vaccins. Certains vaccins dirigés contre des maladies virales ont déjà été approuvés par la FDA et l’EMA. Ces préparations consistent généralement en un ou plusieurs composants solubles de la capside virale.

Une nouvelle génération de vaccins est en cours de développement basée sur la construction de Virus-Like-Particles (VLP), c’est-à-dire de capsides virales dépourvues de génome viral. Ces VLP présentent l’avantage d’induire des réponses immunitaires humorales et cellulaires même en l'absence d'adjuvant.

La technologie FlexiBac est le système de choix pour la production de telles structures, il permet

  • la coexpression de plusieurs protéines (tous les composants nécessaires pour obtenir des VLP stables)
  • la modulation de l’expression de tous les gènes d’intérêt avec l’utilisation de différents promoteurs présentant différents profils d’expression (promoteurs précoces et / ou tardifs et promoteurs plus ou moins actifs) (Stœchiométrie correcte des différents composants des VLP).
  • l'optimisation des modifications post-traductionnelles telles que la N-glycosylation ou la protéolyse enzymatique

Sécretion de VLP recombinant

Cependant, ce système présente un inconvénient majeur, la co-sécrétion des VLP et des baculovirus ce qui complique grandement leur purification.

Pour y remédier, nous avons donc développé une nouvelle approche dérivée du FlexiBac, le système FlexiBac secnull.

La technologie FlexiBac display

L’objectif est d’exprimer un anticorps entier humain à la surface des particules virales pour isoler de nouveaux anticorps ou identifier de nouvelles cibles.

Une banque de baculovirus - anticorps est en cours de développement.

Aller au haut