« De la recherche à la thérapeutique »

BACFLY vise à mettre en place des collaborations de recherche (ANR, contrats européens, …) avec des laboratoires académiques ou privés pour favoriser la recherche et le développement de nouvelles protéines thérapeutiques.  Pour faciliter le transfert recherche/industrie, les technologies prennent en compte les contraintes industrielles mais aussi les recommandations des différentes autorités sanitaires.

Preuve de concept

Ce système est très simple pour générer une série de mutants d'une molécule donnée et identifier la forme la plus efficace, la mieux produite et la plus stable.

Nous avons démontré avec un très large panel de protéines recombinantes que les propriétés observées avec les protéines exprimées dans les cellules d'insectes étaient identiques à celles décrites avec la protéine naturelle.

Transfert vers un système d'expression mammifère

De plus, si la production en cellules CHO est requise pour le processus d'industrialisation, les résultats obtenus avec la protéine recombinante produite dans les cellules d'insectes sont entièrement transposables aux protéines produites dans les cellules de mammifères.Il existe cependant une exception pour les anticorps recombinants qui présentent une meilleure ADCC lorsqu'ils sont produits dans des cellules d'insectes, car le niveau de fucose présent sur le domaine Fc est plus faible.

Actuellement, notre équipe « Baculovirus et Thérapie » fait partie du projet de Laboratoire d'excellence «Labex » MAbImprove, qui regroupe plusieurs laboratoires universitaires, médecins et chercheurs pour la découverte et l'optimisation d'anticorps thérapeutiques.

MAbImprove

Le projet MAbImprove est dirigé par le Pr Hervé Watier (coordinateur, Tours) et le Dr Pierre Martineau (coordinateur adjoint, Montpellier) et regroupe 12 équipes de recherche - plus de 200 chercheurs - appartenant à l'Université François Rabelais de Tours, l'Université de Montpellier, le CNRS, l'Inserm et l'INRA.

Button Title

Les projets MAbImprove sont organisés autour de quatre questions clés (KQ) :

  • KQ1 - Comment moduler l'activité d’une cible par la liaison de l’anticorps ?
  • KQ2 - Comment amplifier l'activité des anticorps sur la base de leur format ?
  • KQ3 - Comment augmenter l'activité des anticorps par le jeu des combinaisons ?
  • KQ4 - Comment améliorer la manière d’administrer les anticorps ?Et de deux groupes interdisciplinaires (CDI) :
  • CDI1 - Innovations interdisciplinaires
  • CDI2 - Interface bio-clinique L’objectif de MAbImprove est d’améliorer les anticorps thérapeutiques : « Améliorer leur utilisation, leur conception et leur développement et développer le meilleur »

 

 

Aller au haut